Le zona est la conséquence de la réactivation du virus varicelle-zona (VVZ). Toute personne qui a déjà eu la varicelle peut développer un zona. On estime qu’une personne sur quatre fera au moins un épisode de zona dans sa vie.

Attaque de zona sur le front et sur l'oeil
Photo: Burntfingers, Licence Creative Commons

La réactivation du virus est plus fréquente chez les personnes âgées ou chez les personnes immunodéprimées ou âgées. La sévérité du zona et de ses complications augmente aussi chez les personnes de plus de 50 ans.

Le zona se manifeste sous forme d’éruption cutanée douloureuse qui, après quelques jours, sèche en formant des croûtes qui finissent par tomber. L’éruption est accompagnée par une forte sensation de brûlure et/ou des douleurs. Les complications du zona aigu peuvent être graves, en particulier lors d’infections oculaires, celles-ci comportant un risque de cécité si aucun traitement n’est entrepris. Un état douloureux chronique peut aussi apparaître des semaines ou des mois après un zona. Chez 20% des malades de plus 65 ans, cet état perdure plus de 3 mois (névralgies post-zostériennes).

En Suisse, plus de 20 000 consultations médicales par an sont liées au zona – la moitié concernent des personnes de plus 65 ans.


Pour en savoir plus :

Déclarations de cas de suspicion d’herpès zoster et de névralgies post-zostérienne (lien externe)

 

Vaccin contre le zona

La vaccination contre le zona nécessite de réactiver l’immunité induite par la varicelle.

Cela peut se faire :
- avec un vaccin vivant atténué contenant des virus de la varicelle très fortement dosés (Zostavax®, Merck).
- avec un nouveau vaccin sous-unitaire (glycoprotéine gE) adjuvanté, Shingrix®, GlaxoSmithKline)

Le vaccin Shingrix® vient d’être enregistré en Suisse et sera disponible sur le marché suisse début 2022. Les coûts de la vaccination seront à la charge de l’assurance de base dès son inscription sur la liste des spécialités. Ce vaccin deviendra alors le vaccin recommandé pour la prévention du zona (l’utilisation du vaccin vivant Zostavax® ne s’appliquant plus qu’aux personnes de 65 à 79 ans sans immunodéficience qui préfèreraient ce vaccin au Shingrix® malgré sa moindre efficacité et sa non prise en charge par l’assurance de base).

 La vaccination contre le zona avec le vaccin Shingrix® (2 doses à 1-2 mois d’intervalle) est recommandée : 

  • dès 18 ans ou dès 50 ans selon le type de facteurs de risques (immunodéficience sévère ou qui reçoivent, ou recevront dans un futur proche, un traitement immunosuppresseur)

  • dès 65 ans sans limite d’âge

 

Degré de protection du vaccin contre le zona

L’efficacité du vaccin Shingrix® contre le zona mesurée par les études cliniques randomisées contrôlées est très élevée : 91% contre le zona et 89% contre les névralgies post-zostériennes parmi 16'596 participants de plus de 70 ans. Remarquablement, l’efficacité est la même au-dessus de 50 ans (94%) ou au-dessus de 70 ans (92%). Les estimations d’efficacité mesurées après la mise sur le marché sont plus basses (environ 68 à 70%), cqui qui pourrait provenir de différences méthodologiques et de comorbidités plus élevées dans la population évaluée.

L’effet protecteur se maintient pendant des années (91% après un suivi moyen de 7,1 ans).

Dans une méta-analyse (parrainée par GSK), l’efficacité contre le zona chez les adultes dès 60 ans était de 92% pour le Shingrix® contre 51% pour le Zostavax®. Cette différence d’efficacité s’accentue pour les adultes dès 70 ans (91% contre 37%) et concerne aussi les névralgies post-zostériennes.

 

Effets secondaires connus du vaccin contre le zona

Le vaccin Shingrix®, qui contient l’adjuvant AS01B, est très sûr. La réactogénicité est cependant plus élevée que pour la plupart des autres vaccins. Les douleurs représentent le symptôme local le plus fréquent (83%), suivies par les rougeurs (29%) et les gonflements (15%). Les symptômes généraux les plus répandus sont la fatigue (48 %), les douleurs musculaires (41%), les maux de tête (37%) et la fièvre (17%).


Pour en savoir plus :

PDF - Recommandations pour la vaccination contre le zona (2021)

Varicelle, zona et vaccin(s) - Conférence de 60 minutes de Manuel Schibler, à l'UNIGE en mars 2023

Vaccin Shingrix: Pourquoi? Pour qui? Quand? Flash de 12 minutes par la Dre Christiane Eberhardt, Médecin adjointe pédiatre au Centre de vaccinologie des HUG, 26.4.2022