Le virus de l’hépatite A est transmis par de l’eau, des jus ou des aliments insuffisamment cuits (salades, fruits non pelés, fruits de mer, glaçons), essentiellement dans des pays où les conditions d’hygiène peuvent être insuffisantes (Asie y compris la Turquie, tout le continent africain, Amérique centrale et du Sud, Europe de l’Est).

hepatite a hepatitis a epatite a
Yeux jaunis, l'un des symptômes de l'hépatite A.
Photo: Centers for Disease Control and Prevention

Le virus de l’hépatite A est donc fréquemment ramené en Suisse par les voyageurs revenant de ces pays. En Suisse, le risque d’attraper une hépatite A est minime, à moins d’être en contact direct avec une personne infectée, le virus étant excrété dans les selles.

L’hépatite A est généralement bénigne si elle est attrapée pendant l’enfance, même si des complications graves existent. Chez l’adulte, l’hépatite A provoque une perte d’appétit et des nausées, une jaunisse, de la fièvre et une intense fatigue pouvant durer des semaines, voire quelques mois. Une fois la guérison obtenue, il n’y a par contre – contrairement à l’hépatite B – pas de risque de passage à une forme chronique.

L’hépatite A peut – dans de très rares cas – se présenter sous une forme fulminante pouvant être mortelle et nécessiter une greffe de foie.


Pour en savoir plus :

PDF - Hépatite A en Suisse: nombre de cas déclarés en 2017

Steady Decline of Hepatitis A in Switzerland (en anglais)

 

Vaccin contre l’hépatite A

Le vaccin contre l’hépatite A contient des virus (inactivés), dont l’action est soutenue par un sel d’aluminium. Il est disponible seul ou combiné à un vaccin contre l’hépatite B.

La vaccination contre l’hépatite A nécessite 2 doses à 6 mois d’intervalle. La vaccination combinée hépatite A/B nécessite 2 doses à 6 mois d’intervalle si la personne vaccinée a moins de 16 ans. À 16 ans révolus, il faut 3 doses, la deuxième après 1 mois et la troisième après 6 mois.

 

Recommandations pour personnes à risque accru de complications

  • Les patients avec maladie hépatique chronique

 

Recommandations pour personnes à risque accru d'exposition et/ou de transmission

  • Les voyageurs à destination de pays de moyenne et haute endémicité.
  • Les enfants originaires de pays de moyenne et haute endémicité qui vivent en Suisse et retournent dans leur pays pour des séjours temporaires.
  • Les usagers de drogues injectables.
  • Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.
  • Les personnes en contact professionnel étroit avec des consommateurs de drogues.
  • Les personnes en contact professionnel étroit avec des personnes en provenance de pays à haute endémicité.
  • Les travailleurs des canalisations et des stations d’épuration.
  • Le personnel de laboratoire travaillant avec des virus de l’hépatite A.
  • En prévention secondaire dans les 7 jours après l’exposition.

La vaccination nécessite 2 doses de vaccin. Des rappels ne sont pas nécessaires.

 

Pour déterminer si une vaccination contre l’hépatite A est recommandée avant un voyage (région, type de voyage, durée, etc.), le plus simple est d’utiliser le logiciel expert de www.mesvaccins.ch : Ouvrir un carnet électronique de vaccination, puis entrer les informations dans l’onglet «voyages» pour savoir si une vaccination est recommandée. Cliquer ensuite sur «bilan vaccinal» pour voir si on est protégé ou non (code rouge) – en tenant compte des vaccins déjà reçus et enregistrés.

  www.safetravel.ch – conseils médicaux aux voyageurs

 

Degré de protection du vaccin contre l’hépatite A

Le vaccin est sûr, bien toléré et immunogène chez 99% des vaccinés après 2 doses. L’efficacité du vaccin pour la prévention des symptômes de l’hépatite A est de 95% à 100%. Les rares cas d’hépatite A chez des personnes pourtant vaccinées sont généralement atténués. L’efficacité du vaccin peut être réduite chez les personnes âgées.

 

Effets secondaires connus du vaccin contre l’hépatite A

La vaccination contre l’hépatite A est généralement très bien supportée. Une réaction locale (rougeur, douleur, enflure) à l’endroit de l’injection peut survenir. Des réactions comme maux de tête, fatigue ou fièvre sont plus rares. Toutes ces réactions disparaissent en 1-3 jours.

La survenue d’effets secondaires graves ou de complications après la vaccination contre l’hépatite A est extrêmement rare.


Pour en savoir plus :

PDF - Fiche sur la vaccination contre l’hépatite A (2006)

 PDF - Recommandations pour la prévention de l’hépatite A (2007)