CORONAVIRUS - COVID-19

Coronavirus SARS-CoV-2 (image originale: CDC)

Actuellement, il n'y a pas encore de vaccin disponible contre le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 qui provoque la maladie COVID-19. Mais près de 60 vaccins potentiels sont actuellement évalués en laboratoire et sur des animaux. Depuis mars 2020, deux candidats-vaccins sont testés sur les êtres humains. Ces essais, qui impliquent une centaine de volontaires, doivent permettre d'évaluer la sécurité de ces vaccins et leur capacité à déclencher une réponse immunitaire en fonction de la dose injectée.

 

Le premier candidat-vaccin est basé sur un adénovirus qui ne se réplique pas. Il est testé par CanSino Biological Inc. et le Beijing Institute of Biotechnology (référence de l'essai: ChiCTR2000030906).

Le second candidat-vaccin est basé sur un segment de l'ARN messager du SARS-CoV-2. Il est testé par Moderna Inc. et le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (référence de l'essai: NCT04283461).

Davantage d’informations (en anglais):

En attendant ces vaccins, le seul moyen d'éviter de se contaminer – et de contaminer les autres personnes – est de suivre les recommandations de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) qui tient à jour une page web d'information pour le public et les professionnels de la santé:
 Nouveau coronavirus

 

PDF - Vaccinations en période de pandémie de COVID-19 (6.04.2020)

 

Unisanté (Centre universitaire de médecine légale et santé publique-VD) a mis en ligne un site d'information en 4 langues, où le public et les professionnels de la santé peuvent évaluer rapidement leurs risques et ce qu'il convient de faire en cas de suspicion d'infection:
 CORONA-CHECK

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) informe, coordonne et donne ses recommandations sur la pandémie de COVID-19:
 Nouveau coronavirus (2019-nCoV)

Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) actualise quotidiennement un tableau de bord interactif qui permet de suivre l’évolution de la pandémie:
Coronavirus disease (en anglais)

 


 

Encéphalite à tiques: extension des recommandations de vaccination

La vaccination contre la méningo-encéphalite à tiques est désormais recommandée aux habitants de toute la Suisse (sauf Genève et le Tessin) qui sont à risque d’être exposés aux tiques par des activités de loisir ou professionnelles (forêts, bordures de forêts, haies et buissons, etc.). La vaccination est à la charge de l’assurance de base ou de l’employeur, y compris pour les habitants de Genève ou du Tessin se rendant dans des biotopes à risques en Suisse. Une vaccination n’est pas nécessaire pour les personnes qui ne s’exposent pas aux tiques.

Plus d'informations sur la méningo-encéphalite à tiques


 

Adaptation du plan de vaccination des nourrissons et des enfants de moins de 2 ans : résumé et aspects pratiques concernant la mise en œuvre

L’Office fédéral de la santé publique et la Commission fédérale pour les vaccinations ont réexaminé les vaccinations recommandées pour les nourrissons et les enfants jusqu’à 2 ans, en tenant compte de l’évolution de l’épidémiologie et des questions pratiques, qui se posaient dans la mise en œuvre du plan de vaccination. A la suite de cette évaluation, les recommandations de vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite, les infections à Haemophilus influenzae de type b, l’hépatite B, les pneumocoques, la rougeole, les oreillons et la rubéole ont été adaptées. Le plan de vaccination s’est simplifié et permet toujours d’assurer une bonne protection de la population suisse contre ces maladies.

Adaptation du plan de vaccination des nourrissons et des enfants de moins de 2 ans: résume et aspects pratiques concernant la mise en oeuvre

Plus d'articles...

  1. Vaccination contre la grippe

Labels HONcode

Ce site respecte les principes de la charte HONcode Ce site respecte les principes de la charte HONcode

Voir le certificat

Ce site a été certifié par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) comme remplissant tous les critères de bonne pratique en matière d'information sur les vaccinations.

En savoir plus...