Enfants nés prématurément PDF Imprimer

Les enfants nés prématurément sont particulièrement vulnérables aux risques infectieux, dont certains sont évitables par la vaccination.

Cette vulnérabilité particulière résulte essentiellement du faible taux d’anticorps à la naissance et de la rapidité avec laquelle les anticorps d’origine maternelle disparaissent.

Ces prématurés sont à risques augmentés de coqueluche (30% de décès dans ce groupe, selon les données américaines), de maladies invasives à pneumocoques (risque relatif 10 fois supérieure), de méningites dues à Haemophilus influenzae b, de grippe (suspicion avec peu d’évidence directe). La varicelle et la rougeole risquent de survenir plus tôt en raison de la perte plus précoce des anticorps maternels.

Les enfants nés très prématurément (avant la 33e semaine ou avec un poids <1500g) devraient donc bénéficier d’une protection vaccinale aussi précoce que possible.

Un groupe de travail constitué de membres de la Commission fédérale pour les vaccinations, des Sociétés suisses de néonatologie et de pédiatrie et de l’Office fédéral de la santé publique a conclu que les enfants nés avant 33 semaines ou avec un poids de naissance <1500g constituent un groupe à risque justifiant des recommandations de vaccination spécifiques :

Vaccination des enfants nés prématurément :

  • à 2 mois, 3 mois et 4 mois :
    • vaccin combiné contre diphtérie-tétanos-coqueluche-polio-Hib +- hépatite B 
    • vaccin contre les pneumocoques
  • dès l'âge de 6 mois (pendant 2 hivers) : vaccin contre la grippe
  • à 9 mois : vaccin contre rougeole-oreillons-rubéole
  • à 12 mois :
    • rappel de vaccin contre les pneumocoques
    • 2e dose de vaccin contre rougeole-oreillons-rubéole
  • à 15 mois :
    • rappel de vaccin contre diphtérie-tétanos-coqueluche-polio-Hib +- hépatite B
    • éventuellement : vaccin contre les méningocoques C (vaccination complémentaire)


La protection des prématurés pendant leurs premiers mois de vie, avant la fin des vaccinations, repose essentiellement sur la prévention des infections dans leur entourage.
Ceci justifie les recommandations suivantes :

Vaccination de la famille d'enfants nés prématurément

  • coqueluche : mise à jour / rattrapage de vaccination des frères et soeurs
  • grippe : vaccination des parents et frères et soeurs
  • Hib : mise à jour / rattrapage de vaccination des frères et soeurs < 5 ans
  • pneumocoques : mise à jour / rattrapage de vaccination des enfants < 2 ans
  • rougeole-oreillons-rubéole : mise à jour / rattrapage de vaccination de toute la famille
  • varicelle : mise à jour / rattrapage de tous les membres de la famille non immuns

Pour en savoir plus : (télécharger Adobe Reader pour accéder à ce document)
Pour les professionnels Recommandations Prématurés

Source : OFSP et CFV, janvier 2009

 

Mis à jour le ( Samedi, 30 Novembre 2013 12:16 )
 

Infovac - c/o Centre de Vaccinologie CMU - 1 Michel Servet - 1211 Genève - Suisse